Vie de maman

Maman divorcée – le mauvais rôle

Avoir la garde de ses enfants, un bonheur qui peut se retourner contre nous…

Il faut du courage pour oser partir, tout recommencer, ça, je le savais, par contre, ce qu’on nous dit moins c’est qu’il en faudra encore plus pour vivre ce qui arrive après…

Tout d’abord, je voudrais dans un premier temps m’excuser auprès de celles qui sont en instance de séparation ou qui projettent de le faire : cet article aborde un sujet déplaisant.

Mais voilà, tu commences à me connaître toi mon cher lecteur, j’ai le cœur gros ce soir et il faut que je mette ça à l’écrit…

Ce soir était un dimanche soir comme bien d’autres, fin de week-end où mes grands enfants chéris étaient chez leur père. J’ai craqué et accepté de séparer de nouveau un peu la route je suis faible, je sais… Et nous sommes donc arrivés au point de rdv en avance mon homme et moi si tu me connais bien, tu sais que ce n’est pas dans mes habitudes, aussi tu comprendras que mes enfants me manquaient VRAIMENT même au bout d’un week-end.. Bref. Nous les attendons.

La voiture arrive, j’aperçois mon fils à l’arrière. Il me voit, se cache le visage dans ses bras, comme pour pleurer. Mais que se passe t il? Ils se garent. Il ne veut pas descendre de la voiture. Mon coeur se brise. Mon fils ne veut pas me voir…

Il finit par venir, me dit qu’il ne veut pas me dire pourquoi est ce qu’il est comme ça. Et moi je commence à pleurer intérieurement.. il m’a tant manqué.. et lui ne veut pas me voir ni me parler..

Les retrouvailles à la maison avec le petit frère se passent bien dans un premier temps, puis de la violence fait son apparition… Je n’aime pas ça, mais je suis obligée d’intervenir. Du coup Maman gronde, Maman puni. Il me jette des regards noirs. Voilà qu’il semble me détester.. bravo Caro, bien joué…

J’ai envie que ça s’arrête, cette tension inutile que je sens entre nous, mais je ne comprends pas pourquoi est ce qu’il est comme ça, et lui refuse de me parler.. qu’est ce que j’ai mal fait?

Et là… À l’heure du repas, il lâche ça comme une bombe « à 13 ans je veux dire au juge que je veux vivre avec papa ». Arrêt de mon coeur dans ma poitrine. Ma vision devient floue.. retiens tes larmes Caro.

Mon fils. Celui que je me suis entendu reproché d’avoir voulu, alors que Monsieur était largement assez comblé avec sa fille. Mon fils. Celui que j’ai surprotégé face à son père et sa famille qui le rejetaient, allant jusqu’à laisser dire qu’il était handicapé (entendu dans la bouche de ma propre fille, classe absolue…). MON fils.

Les larmes ont coulées. Et à flot. Je n’ai pas pu les retenir très longtemps finalement.. je suis une mauvaise mère, il veut me quitter.. ces pensées qui tourbillonnent dans ma tête. « Toi tu me grondes »

Quand tu as la garde de tes enfants, le bonheur est indescriptible, puisque tu as tes tout-petits auprès de toi… Mais tu as aussi ce rôle éducatif qui n’est pas toujours une partie de plaisir… Et qui est surtout sacrément méchant face à un parent qui n’est là qu’un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires…

Nous avons eu une grande discussion, je lui ai dit que je l’aimais. Que je l’aimais si fort, que si son souhait était de vivre chez son père, il pouvait y aller sans attendre d’avoir 13ans. Parce que mon amour n’était pas une prison. Notre foyer n’est pas une prison. J’aimerais juste que l’on soit tous aussi heureux de se retrouver.. j’ai pleuré aussi, beaucoup trop.

Il était très fatigué, il a pleuré aussi, je l’ai pris dans mes bras et je l’ai bordé… Je ne sais pas si cette nuit va lui porter de bons conseils, mais moi je me couche le souffle court de cette crise d’angoisse, la tête au bord de l’explosion et le cœur terriblement meurtri…

Je sais pertinemment que, chaque mère qui a la garde de ses enfants s’entendra un jour ou l’autre dire une phrase du genre. J’ai été cette enfant. Mais je n’imaginais pas une seconde la peine que j’avais pu faire, avant ce soir…

Nous, les mères divorcées, avons le mauvais rôle, et même si on s’y attend, on est jamais vraiment prêtes à ça…

2 commentaires sur “Maman divorcée – le mauvais rôle

  1. Effectivement en lisant tes mots mon coeur c’est mis à être serré, je me suis mise à ta place et tu pense bien que j’ai eu les larmes qui ont coulés et aurait voulu moi te prendre dans mes bras !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Baudet Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s