Vie de maman

La pression extérieure, ce fléau

Je pensais qu’au troisième enfant, les gens allaient me lâcher la grappe… Loupé !

« Tu ne devrais pas faire ça… Pourquoi tu ne fais pas ça ? … Et comment ça se fait qu’il ne fasse toujours pas ça à son âge ?… C’est pas normal ça… »

Que la première maman qui n’a jamais entendu une de ces phrases se manifeste ! Et qu’elle me donne la recette pour éloigner ce genre de commentaire…

Personnellement, j’en ai entendu plus que j’en aurais voulu lorsque j’ai eu Elyne ouais mais t’avais que 21 ans, tu étais trop jeune.. LOL!

Je pensais qu’en vieillissant, et en aillant d’autres enfants, on allait me lâcher la grappe ! Bah oui, je pense avoir laaaaaargement prouvé que je sais m’occuper de mes enfants! Que nenni !

Et aujourd’hui, me voilà arrivée à 31 ans, 3 enfants, et à essuyer de nouveaux « conseils ».. Usant.

J’ai souvent le cas de jeunes mamans autour de moi qui viennent chercher des conseils.. Et ça je le comprends bien, nous pouvons être perdues, surtout lorsque c’est notre premier enfant ! Mais je me refuse à leur ajouter une pression inutile, alors mon conseil: écoutes ton instinct de maman, tu sais ce qui est bon pour ton bébé.

Ce conseil que j’ai reçu une fois de ma propre mère et qui m’a fait le plus grand bien merci maman ❤️

Parce que souvent, les gens ont tendance à généraliser les enfants, et à stigmatiser ceux qui ne font pas « comme tout le monde ».. mais whaaaaat ! A l’heure où on parle de tolérance, d’acceptation de l’autre, des différences… Les enfants ne méritent donc pas ce genre de bienveillance ?

Et le souci, c’est qu’au delà de critiquer les tout petits, ce genre d’attitude blesse les parents, et particulièrement les mamans, sur qui repose toujours la charge mentale d’une bonne éducation…

Alors aujourd’hui j’ai envie de taper un grand coup sur la table, et dire STOP!

Oui, mon fils n’est toujours pas « propre » t’en veux de l’expression rabaissante là aussi? , Oui, il va rentrer à l’école en septembre, et alors ?

N’en déplaise aux belles familles et aux inconnues d’instagram qui se pensent pro de la petite enfance et de la bienveillance parce qu’elles ont obtenu un agrément d’assistante maternelle, mon fils n’est pas encore prêt et je me refuse à lui mettre la pression.

Je suis fatiguée, parce qu’à l’heure où on commence timidement à parler de la dépression post-partum, on continue d’asséner les mamans de dicta sur l’éducation…

Haut les coeurs les mamans, on est toutes des Wondermama, on déchire et il est important de se le rappeler 😘

2 commentaires sur “La pression extérieure, ce fléau

  1. Bonjour super ARTICLE très bien présenter jexsuis complètement d accord avec vous moi aussi ma première j avais 21 ans et aujourd’hui j ai 5 enfants mon dernier en a 7 ans que j ai eu à 40 ans MERCI à vous

    Aimé par 1 personne

Répondre à rockymumof3 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s